« 7 Jours (en) quête d’enfant » Kalya Ousmane

Bien le bonjour chers lecteurs du Blog du Cactus!

J’espère que vous êtes confortablement installés car nous allons découvrir aujourd’hui un roman particulier. Il s’agit de « 7 Jours (en) quête d’enfant », de Kalya Ousmane.

« Qu’a donc ce roman de particulier? » me diriez-vous.

C’est ce que nous allons découvrir tout au long de cette chronique mais avant d’entrer dans le vif du sujet, intéressons nous d’abord à l’auteur.


auteur

Qui est Kalya Ousmane?

photo-kalya

Née en 1970 en France d’une mère Française et d’un père Nigérien, Kalya Ousmane rejoint le Niger alors qu’elle n’a que deux ans.

Elle y passe une grande partie de son enfance et de son adolescence avant de rejoindre la France suite à l’obtention de son baccalauréat. Elle est ensuite admise à l’école de commerce EDHEC de Lille où elle se spécialise en Marketing.

Actuellement consultante en marketing, Kalya Ousmane est aussi coach professionnelle et fondatrice du Cabinet Alio Modo.

introPrésentation du livre

couverture-frontParu en toute fin d’année 2016 aux Editions Baudelaire, « 7 Jours (en) quête d’enfant » est un roman qui de par sa thématique originale est résolument orienté vers un lectorat féminin.

Fait assez inhabituel pour être souligné, la totalité des personnages du récit ayant une ligne de dialogue -en dehors des enfants- sont de sexe féminin. Les hommes, bien que présents, n’interviennent pas directement dans la trame scénaristique.

A l’instar de l’héroïne du livre, je suis en quelque sorte  sorti de ma zone de confort. Je me suis lancé à la découverte de l’inconnu, idée qu’illustre d’ailleurs superbement la couverture.

« Trêve de suspense, accouche! » me crie quelqu’un au fond de la salle.

Je n’aurais pas dit mieux.

intrigue

« 7 Jours (en) quête d’enfant » nous raconte l’histoire d’une femme -45 ans, célibataire sans enfant et coach professionnelle (tiens tiens…)- et de Coralie, 42 ans, en couple, sans enfant. La première, que nous appellerons notre héroïne étant donné que de son identité nous ne connaissons que ses initiales -I.C.-, mène son train-train de vie quotidien entre travail et sorties entre amies jusqu’au jour où Coralie lui fait part d’un problème qui la chagrine depuis un certain moment .

En dépit de tous ses efforts, elle n’arrive pas à avoir d’enfant.

Prise d’un élan de compassion et en mal d’aventures, notre héroïne décide d’entreprendre un voyage initiatique à travers l’Europe afin de rencontrer successivement quatre femmes ayant réussi à surmonter les mêmes problèmes que « sa caille » (surnom affectif de Coralie) afin de lui venir en aide.

On suit donc les péripéties de notre héroïne à travers quatre villes : Barcelone avec Victoria, puis Londres avec Cathy, ensuite Amsterdam avec Renske et enfin Paris avec Nathalie.

Chacune de ses femmes a bravé les mêmes épreuves que celles que traverse Coralie et y a apporté une solution différente.  Quelle est l’histoire de ces quatre femmes?  Comment ont-elles réussi à vaincre leur problème?

Je vous laisse le plaisir de la découverte.

style

Le livre est écrit à la première personne. Pour ceux qui ne sauraient pas ce que cela veut dire,  l’histoire est narrée par une personne se référant explicitement à la première personne, c’est-à-dire à un « je ».

Personnellement, j’ai un petit faible pour ce style de récit car il favorise l’immersion , ce que je trouve tout à fait justifié pour ce genre d’histoire où les sentiments prédominent.

L’histoire va très vite et se focalise sur l’essentiel, ce qui n’est pas pour me déplaire. Exit donc les longues descriptions rébarbatives et autres borborygmes (je vous vois déjà taper ce mot sur Google…).

L’auteure arrive à parler de sujets plutôt sérieux comme les foyers monoparentaux ou les Procréations médicalement assistées avec une certaine sérénité, ce qui est assez extraordinaire.extrait

Mon passage préféré

Il m’a cette fois été difficile de dégager un passage préféré tant le livre brille par sa constance en terme de qualité .

Mais vu qu’il faut choisir, j’ai retenu le passage ci-dessous. Il s’agit d’un mail adressé par Marisol, la première dame que l’on rencontre à Barcelone, après la petite visite de notre héroïne.

        Bonjour,

J’ai beaucoup apprécié notre entrevue de ce mardi, votre écoute bienveillante et sans jugement tout autant que la qualité de vos silences….

Victoria est en âge de commencer à poser des questions et je me prépare à mes réponses. j’ai peur de lui dire comment elle a été conçue, que je ne connais ni son papa ni sa maman biologiques… j’angoisse complètement.

J’ai compris que vous êtes dans l’accompagnement, est-ce que vous accepteriez de m’aider sur ce sujet?

Je ne me rappelle plus où vous êtes dans votre tour d’Europe, j’espère que tout se passe bien et que vos rencontres sont enrichissantes.

Bien à vous,
Marisol V.

Bonjour les questions existentielles!

verdict

Au final, bien qu’étant à des années lumières du lectorat type de ce roman, je dois dire que je l’ai tout de même beaucoup apprécié, pour sa thématique singulière et sa qualité d’écriture.

Pour son premier roman, Kalya Ousmane nous livre ici un véritable petit bijou.

Je recommande fortement ce livre. Si vous avez les moyens de le commander sur les différentes plateformes en ligne (Fnac, Amazon…), n’hésitez pas car il vaut le détour.

Seul reproche que j’ai à faire à ce livre : sa longueur. 58 pages, ça se lit vite. Très vite.


 

« La route est parfois aussi inattendue que le bout du chemin« .

C’est sur cette citation très inspirée de l’auteure que je vous dis à bientôt pour de nouvelles chroniques.

Si vous avez aimé, n’hésitez pas à le faire savoir en commentaire. Vous pouvez également liker la page Facebook du Blog ainsi que celle de l’auteure.

Publicités

3 réflexions sur “« 7 Jours (en) quête d’enfant » Kalya Ousmane

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s